Le commerce et la distribution

resume-flou-dans-supermarche_1339-4659.jpg

La Fédération du Commerce et de la Distribution regroupe la plupart des enseignes de la grande distribution, qu'il s'agisse de la distribution alimentaire ou de la distribution spécialisée.

  • Près de 700 000 emplois
  • Plus de 10 millions de clients par jour
  • Un volume d'affaires d'environ 200 milliards d'euros

Les formats de distribution

La grande distribution alimentaire se compose de 4 principaux formats : les hypermarchés, les supermarchés, les "discounters" ( le format est désormais rebaptisé: « supermarchés à dominante marques propres » ou SDPM) et les drives.

Les hypermarchés : Surface de vente en libre-service entre 2 500 et 20 000 m2, assortiment comptant de 25 000 à 40 000 références, 3 000 à 5 000 références de produits alimentaires , 20 000 à 35 000 références de produits non-alimentaire. Plus des deux-tiers du chiffre d'affaires en alimentation générale
Les supermarchés :Surface de vente en libre-service entre 400 et 2 500 m2, assortiment comptant de 3 000 à 5 000 références, 500 à 1 500 références de produits non alimentaires , plus des deux-tiers du chiffre d'affaires en alimentation générale
Les supermarchés à dominante marques propres (ex maxi discomptes) : surface de vente en libre-service entre 300 et 2 500 m2, assortiment réduit : moins de 2 000 références en moyenne

A fin 2018, on dénombrait 2 267 hypermarchés, 5 974 supermarchés, 3 511 SDMP. 5 113 sites drive ont été recensés en mai 2019 dans la base de données Nielsen TradeDimensions. Parmi eux, 3 720 sont des click & drive, espaces dédiés au drive (avec des pistes pour les véhicules et des bornes de retrait).

Les différents formats de magasins alimentaires sont complémentaires. Les Français fréquentent en moyenne 7,8 circuits différents pour leurs courses alimentaires (contre 7,1 en 2008). Cette fragmentation est encore plus nette en région parisienne (8,3 enseignes). (Source: Enquête de l’Obsoco, 2019)

La fragmentation des courses s’exprime aussi par le fractionnement des achats alimentaires pendant la semaine : 40% des habitants des grandes métropoles font leurs courses 2 à 3 fois par semaine et 6% une fois par jour.

Une présence vitale dans les territoires

En France, près de 11 000 communes sont pourvues d'au moins un magasin alimentaire généraliste. Il s’agit ainsi d’un des secteurs les mieux représentés dans les communes. Cette présence de commerces alimentaires est bien souvent vitale, en particulier dans les petites communes. 4 000 commerces alimentaires généralistes sont implantés dans des communes de moins de 1000 habitants.

En 10 ans, les enseignes de la distribution ont créé 2 300 nouveaux magasins de proximité.

Un rôle moteur pour le développement des TPE/PME agro-alimentaires

Les marques de TPE/PME sont à l’origine de plus de la moitié de la croissance des ventes en grandes surfaces en 2018 (88% pour les hypermarchés et supermarchés). Ces marques sont signes de valorisation et de différenciation, ce que recherchent
aujourd'hui de plus en plus les consommateurs.

87,5% des références à marque de distributeur (MDD) sont produites par des TPE/PME. Plus l’offre est valorisée (Bio, terroir, innovation) plus les TPE/PME sont sélectionnées par les enseignes pour fabriquer leur MDD. 2/3 du chiffre d’affaires des MDD est réalisé par des TPE/PME françaises.

Source: Baromètre FEEF/FCD. >En savoir plus

Le commerce alimentaire, engagé pour le quotidien des consommateurs

Fiche sur la grande distribution.png

Pour plus d'information sur notre secteur,: