La Fondation Carrefour soutient « Sans A_ », média d’impact attaché à « rendre visibles les invisibles »

442_fondation-carrefour-logo.jpg
La Fondation Carrefour soutient « Sans A_» nouveau media qui chaque jour à travers une galerie de portraits s’applique à «rendre visibles les invisibles». Des portraits signés de jeunes photographes, journalistes et dessinateurs qui, réunis sous l’impulsion solidaire de son fondateur Martin Besson 20 ans, s’attachent à donner la parole aux personnes en situation d’exclusion.
Sans A_ - pour « Sans Abri », « Sans Argent », « Sans Avenir », « Sans Alimentation » mais « Avec » histoire - s’est donné pour vocation d’informer pour provoquer de l'action et une recherche de solutions. La plateforme permet ainsi aux internautes d’interagir directement pour apporter une aide concrète via le site ou les réseaux sociaux. Comme pour Sofia relogée hors de son 7m2 insalubre, Jean-Marie qui s’est vu proposer une formation ou Ahmed soutenu et aiguillé dans ses démarches administratives par des lecteurs de « Sans A_ ».

Informer, rechercher des solutions, provoquer l'action : « Sans A_ » 

L’histoire de Sans A_ a commencé il y a deux ans à l’initiative de Martin Besson, âgé alors de 18 ans et mu par un projet ambitieux : aider les personnes sans-abri. Il comprend que pour agir, l’essentiel est de donner de la visibilité à ces personnes et aux problèmes qu’elles rencontrent.
Une équipe de journalistes et de photographes professionnels se rassemble autour de Martin. L’objectif est simple : rendre visibles les invisibles pour lutter contre les préjugés et les stéréotypes. En somme remettre les personnes exclues au centre des productions journalistiques en leur redonnant une parole oubliée.
Pour porter encore plus haut leur parole et permettre au projet de changer d’échelle, « Sans A_ » a lancé jusqu’au 13 juin une campagne de crowdfunding sur Ulule avec l’objectif de réunir 35 000€.

La Fondation Carrefour encourage la solidarité à portée de clic

Ayant fait de l’alimentation une voie pour faire reculer l’exclusion, la Fondation Carrefour soutient les initiatives solidaires nouvelles nées sur Internet et les réseaux sociaux. Tout autant qu’elles offrent une nouvelle visibilité aux associations, ces nouvelles modalités de solidarité facilitent de nouvelles formes de coopération.

Ainsi la Fondation Carrefour a lancé dernièrement plusieurs « clics solidaires » : en France, en Belgique, en Italie ou encore en Argentine où, cumulées, ces opérations ont permis l’engagement de centaines de milliers d’internautes mobilisés au service d’un projet solidaire local innovant.

En outre, la Fondation est partenaire de « Goodeed », start up créée à Paris en 2014 par un entrepreneur de 19 ans, pour faciliter les dons du grand public aux associations leur permettant de faire un « don gratuit » à l’association de son choix après visionnage d’un contenu publicitaire d’un partenaire-annonceur. 

À propos de la Fondation d’entreprise Carrefour

Créée en 2000, la Fondation d’entreprise Carrefour nourrit une mission d’intérêt général contre l’exclusion au niveau international. Grâce aux équipes du Groupe et à leurs compétences, elle œuvre sur deux axes privilégiés d'intervention que sont l'alimentation solidaire et l'aide humanitaire d'urgence. La Fondation d’entreprise Carrefour conduit des programmes de mécénat en lien avec le métier de distributeur, dans les pays où Carrefour est implanté ainsi que dans les pays fournisseurs du Groupe. Avec un budget de 7,7 millions d’euros, la Fondation d’entreprise Carrefour a financé plus de 70 projets en 2015 répartis dans 15 pays. Plus d’informations sur : www.fondation-carrefour.org 

  • Partager :
  • Envoyer : Partager par email
retour à la liste