Directrice de supermarché Vente - Magasin - Bac+4

Marion

" Je suis un chef d'orchestre ! J'ai travaillé sur les marchés dès l'âge de 16 ans. J'ai continué mes études tout en travaillant en supermarché et, après avoir obtenu mon diplôme d'école de commerce, j'ai pris mon premier poste de directrice de supermarché à 24 ans. Je suis attachée à l'autonomie de mes équipes, mais je veille aussi à maintenir une présence chaleureuse auprès d'elles. J'aime le secteur de la grande distribution, car mettre en valeur le rayon frais, théâtraliser les produits comme les fruits et légumes, je trouve ça passionnant. On s'appuie sur le siège pour toutes les questions de réglementation, d'hygiène et de gestion du personnel. Mais tout en respectant la politique et l'image de l'enseigne, on est totalement responsable de son entreprise."

Missions

Le DIRECTEUR DE SUPERMARCHÉ (h/f) est responsable des activités de son magasin et de l'atteinte des objectifs fixés avec sa hiérarchie.Véritable chef d'entreprise, le directeur de supermarché coordonne l'ensemble des activités du magasin. Il est responsable de la gestion de son magasin, de son animation commerciale et du management des équipes. Il veille à la tenue des rayons, à la bonne implantation des produits et à la lisibilité de l'offre produits et services de son enseigne. Présent sur le terrain, dans les rayons, auprès de ses collaborateurs, il veille également à ce que les règles d'hygiène soient rigoureusement respectées. Il recrute les équipes, est attentif à leur évolution de carrière et définit les besoins en formation.

La gestion représente une partie importante de son travail, puisqu'il est chargé de l'élaboration des budgets, de leur suivi, de l'évolution des ventes et du chiffre d'affaires. Le directeur de supermarché est autonome, mais il applique les directives de l'enseigne dans les domaines de la promotion, de la présentation des marchandises et de l'assortiment.Après avoir dirigé un premier supermarché, le directeur de supermarché peut prendre la tête d'un hypermarché ou devenir directeur régional. Il peut également évoluer vers un poste de responsable au siège social : marketing, ventes, achats, contrôle de gestion, ressources humaines... Les évolutions à l'international représentent également de belles opportunités.

Compétences

  • Être un manager de qualité
  • Etre un bon gestionnaire, organisé et autonome.
  • Avoir le sens du contact et le goût du travail sur le terrain
  • Être réactif

Diplômes requis et formation

BTS Management des unités commerciales
Accès : Accessible principalement aux bacheliers STG (Sciences et Technologies de Gestion)
Au programme : Étude du management des unités commerciales, de la gestion de la relation avec la clientèle, de la gestion et de l'animation de l'offre produits et services. Également cours de recherche et d'exploitation de l'information nécessaire à l'activité commerciale. Réalisation en première année d'un stage d'une durée de 5 à 7 semaines.
Et après ? Accès à des responsabilités de second de rayon, évolution vers des postes de manager de rayon ou de secteur ou encore de directeur de magasin. Poursuite d'études possible vers une licence Pro ou une école de commerce.

DUT Techniques de commercialisation

Au programme : La formation recouvre 3 domaines : connaissance de l'entreprise et de son environnement (droit, économie, logistique...), communication commerciale (vente, négociation, mercatique directe, langues vivantes...), maîtrise des outils de gestion (informatique appliquée, gestion comptable et financière...). 12 semaines de stage réparties sur les 2 années d'études.
Et après ? Accès à des postes d'assistant chef de produit, assistant marketing, manager de rayon ou de secteur, directeur de magasin... Poursuite d'études possible vers une licence Pro, un IUP, une MSG ou une école de commerce.

Licence professionnelle (DISTECH)
Accès : Bac + 2 ou équivalent, bac avec expérience professionnelle significative de 3 ans dans la distribution
Au programme : La formation se déroule en apprentissage pour garantir une capacité à être opérationnel rapidement. Elle est axée sur les grandes fonctions du management de rayon : la gestion (comptabilité et finance, logistique, informatique, droit de la distribution), le commerce (connaissance de la distribution, mercatique, techniques commerciales, merchandising et gestion de rayon), le management (relations humaines, droit social, anglais).
Et après ? Possibilité d'exercer en tant que manager de rayon et d'évoluer rapidement vers des responsabilités en magasin (chef de secteur, directeur) ou fonctionnelles (marketing, achats, contrôle de gestion).

École supérieure de commerce
Accès : Classes préparatoires, licence, DUT, BTS, bac (pour certaines écoles privées)
Au programme : Disciplines généralistes. Les écoles supérieures de commerce misent néanmoins sur leurs spécialisations en dernière année : audit, finance, marketing, commerce international, ressources humaines, comptabilité. Certaines sont plus spécialisées, avec un enseignement axé sur l'international, la vente... D'autres proposent une formation par l'apprentissage.
Et après ? Accès à des postes de gestionnaire, financier, commercial de haut niveau... Après une expérience professionnelle de 2 ans minimum, il est possible de poursuivre ses études vers un MBA (Master in Business Administration).

Tous les diplômes sont aussi accessibles par contrat d'apprentissage ou par contrat de professionnalisation. Ils peuvent également être obtenus par la VAE.

organigramme formation
retour à la liste