Boucher Vente - Magasin - CAP / Bac Pro

Medhi

Après avoir passé un CAP boucherie, j'ai travaillé pendant 10 ans en boucherie traditionnelle. Pour moi, la formation en apprentissage est très importante. Dans ce métier, on travaille sur la matière, on prépare devant le client, on épluche, on désosse. On a le temps d'observer et d'apprendre son métier. Depuis que je suis entré dans la grande distribution, j'apprécie la souplesse des horaires. Le matin, je prépare la coupe de la viande pour la journée : on démonte les épaules, les côtes et les gigots d'agneau, etc. pour que tout soit prêt. Ensuite, on met les morceaux en barquettes. La conditionneuse rentre le numéro de l'étiquette de la viande en machine, puis on envoie en rayon. Plus tard, j'aimerais bien évoluer vers un poste d'adjoint et devenir chef boucher.

Missions

Le Boucher propose un étal appétissant et varié aux clients. Le boucher choisit sa viande et maîtrise son approvisionnement. Il découpe en quartiers, sélectionne jarrets, blancs de poulet, pieds de porc, pièces de buf, etc. Il désosse, dégraisse, dénerve et pare la viande pour la transformer en morceaux qu'il présentera en libre-service ou en rayon. Il s'agit là d'un métier technique qui impose un savoir-faire, tant pour garantir la saveur que la qualité de la viande.Aussi bon commerçant que fabricant, le boucher s'occupe de l'élaboration des viandes et propose des morceaux farcis ou composés, appelés couramment spécialités bouchères. Il exprime sa compétence d'artisan, d'abord dans le secret de son laboratoire, ensuite face au consommateur devant lequel il démontre son art de la découpe. L'origine et la qualité de la viande, sa traçabilité (suivi de la viande du pré à l'étal) et le respect des règles d'hygiène sont des éléments capitaux. Le boucher est souvent une vraie personnalité dont le professionnalisme rejaillit sur l'ensemble du magasin. Il n'est pas rare de rencontrer des directeurs de supermarché qui sont d'anciens bouchers.

Compétences

Avoir le goût du produit, le sens du commerce et du contact client Faire preuve d'adresse manuelle pour utiliser les ustensiles de coupe et découpe des viandes Avoir une bonne santé physique et être capable de travailler en séquence matinale et dans le froid Être passionné pour conseiller les clients sur les produits, les préparations, les recettes Le secteur recherche des bouchers et les entreprises proposent de nombreuses sessions de formation continue professionnelle qui permettent de devenir rapidement manager.

Diplômes requis et formation

CAP Boucher Accès : Après la classe de 3e Au programme : 4 spécialités possibles : boucher (viande de boeuf, veau, mouton, porc), boucher hippophagique (viande de cheval), tripier (transformation des abats), volailler (volaille, lapin, gibier). En plus des enseignements généraux (français, mathématiques, histoire-géographie, langues vivantes...), le programme présente des enseignements professionnels. Apprentissage des techniques utilisées dans chaque spécialité : anatomie des animaux, classification, destination culinaire des produits (morceaux à utiliser pour telle ou telle recette de cuisine), règles d'hygiène alimentaire et conseils clientèle. Euros noter : En lycée professionnel, période de formation de 12 à 16 semaines en entreprise. Et après ? Boucher, ouvrier professionnel en rayon Boucherie. Tous les diplômes sont aussi accessibles par contrat d'apprentissage ou par contrat de professionnalisation.Ils peuvent également être obtenus par la VAE.

Bac Pro Métiers de l'alimentation, spécialité Boucherie Accès : CAP du secteur vente Au programme : La formation technologique et professionnelle porte sur l'étude des préparations culinaires : choix des matières premières, organisation des étapes de fabrication, préparation des bases, cuisson et refroidissement. Apprentissage de la transformation à la préparation du produit fini, de la mise en valeur du produit (présentation, conditionnement, étiquetage), du calcul des coûts, du respect des contraintes d'hygiène. Également, sensibilisation aux techniques de base de gestion et à l'évaluation de la qualité des productions. Et après ? Insertion professionnelle immédiate en tant que traiteur, préparateur en laboratoire ou en production alimentaire dans la grande distribution, ou encore vendeur en commerce alimentaire spécialisé. Possibilité de poursuite d'études vers un BTS du même secteur. BP Boucherie (Brevet Professionnel préparé en apprentissage ou en formation continue) Accès : Après un CAP Boucher Au programme : L'enseignement professionnel porte sur l'apprentissage des technologies des sciences appliquées à l'alimentation : conservation des viandes, transformation de l'animal en boucherie, appréciation de la qualité des viandes... Techniques commerciales : modules de gestion et de vente. Et après ? Le titulaire du BP pourra organiser ou gérer un rayon spécialisé. Tous les diplômes  sont aussi accessibles par contrat d'apprentissage ou par contrat de professionnalisation. Ils peuvent également être obtenus par la VAE.

organigramme formation
retour à la liste